Mon quotidien à Strasbourg

Le moustique tigre aux portes de Strasbourg

moustique-dengue-chycungunya-adedes_572342

C’est dans le quartier de Schiltigheim, une périphérie de la capitale alsacienne que l’on a découvert des œufs du « Moustique Tigre ». Un dangereux petit insecte qui est responsable du virus de la dengue et du chikungunya. D’après l’Agence Régionale de Santé Alsace, sa trace a été détectée grâce à des « pièges pondoirs » installés dans le cadre d’un dispositif national de surveillance.

Le Moustique Tigre dans tous ses états

Mise à part ces œufs en Alsace, l’insecte a également déjà été aperçu à Créteil, au Parc Floral de Paris mais, aussi près de Strasbourg. On l’a annoncé présent sur une vingtaine de départements dans le Sud de la France et se déplace petit à petit vers le nord. Cet insecte originaire d’Asie est aujourd’hui en forte expansion à travers le monde et même dans les zones non-tropicales. Très coriace voire agressif, le moustique ne cesse de se modifier et fait partie aujourd’hui des cas de risques sanitaires préoccupants. Il transmet le virus à travers ses piqûres. Ses œufs peuvent résister à  l’absence de l’eau d’où la nécessité d’intervenir dans les meilleurs délais.

Les mesures de précautions en cours

Malgré le fait qu’aucun cas de dengue ou de chikungunya n’ait été recensé en Alsace, les autorités ont décidé de pratiquer des opérations de démoustication afin d’éradiquer la présence de l’insecte. Le tout, sur un périmètre de 30ha tout autour des pièges pondoirs installés. Le porte à porte est également au programme pour parvenir à identifier des « gîtes larvaires » au sein de chaque foyer. Et enfin, la pulvérisation d’insecticide dans chaque zone diagnostiquée positif sera faite. Tout au long de l’opération, qui se déroulera le matin avant l’aube, les riverains seront invités à fermer leur fenêtre afin de ne pas ingérer les produits de quelque manière que ce soit.