Se cultiver

À quoi s’attendre du centre culturel Django Reinhardt ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Interrogé par 89Rue Strasbourg, Pierre Chaput, le futur directeur du centre culturel Django Reinhardt avait communiqué des informations juteuses concernant le programme de son équipe pour l’année 2016. Il semblerait que le nouveau centre sera une véritable pépinière artistique.

En début de semaine, nous avons appris que la ville de Strasbourg avait choisi l’association BeCoze pour diriger dorénavant le centre culturel Django Reinhardt. Le dirigeant de l’association, Julien Lafarge avait confirmé la nouvelle en donnant quelques informations sur les membres de l’équipe. Il a notamment annoncé que Pierre Chaput, un ancien de l’Olga prendra la place de directeur. Celui-ci a été invité par l’équipe de 89Rue Strasbourg pour parler en général de son programme pour l’année 2016. Il annonce donc que la transition est en cours actuellement et que les activités vont bientôt démarrer.

Un mix artistique est au programme

Les expériences de chaque membre de l’équipe vont contribuer à la mise en place d’un programme original. C’est d’ailleurs ce qui a séduit les membres du jury dans le choix de BeCoze selon Pierre Chaput:  » Notre projet répond à plusieurs besoins ». Il y en aura pour tous les goûts dans le centre qui sera ouvert aux cultures urbaines, populaires et émergentes. Bien évidemment, le centre proposera aussi des rendez-vous cinéma. Il accueillera des expositions et organisera des conférences. La nouvelle équipe qui va diriger le centre envisage des sorties culturelles pour aller à la rencontre des gens.

Les activités débuteront en septembre 2015

Pour mener à bien ses missions, la nouvelle équipe à la tête du centre a besoin des huit premiers mois de l’année 2016 pour tout organiser. La première saison devra commencer en septembre selon le futur directeur avec la prise en charge de 4 à 6 groupes. Le centre prévoit de les accompagner dans leurs démarches entrepreneuriales, mais surtout artistiques. Des formations seront aussi organisées pour une durée de 10 jours à 3 semaines.

À préciser qu’après la délégation de sa gestion, le centre culturel Django Reinhardt ne sera plus entièrement financé par la ville de Strasbourg. La contribution de celle-ci au budget de fonctionnement est estimée à 300 000 €. Pourtant, le centre aura besoin de près de 450 000 € pour fonctionner correctement. La nouvelle équipe dirigée par Pierre Chaput devra trouver des sponsors pour compléter ces recettes.