Se cultiver

Strasbourg détient le label du Patrimoine européen

Modern tram on the streets of Strasbourg city, France
Modern tram on the streets of Strasbourg city, France

En début du mois de décembre 2015, la ville de Strasbourg a été choisie pour recevoir le label du Patrimoine européen en raison de son quartier européen aux origines de la construction européenne.

L’annonce du choix des villes qui allaient recevoir le label du Patrimoine européen a été faite par le ministre de la culture et de la communication, Fleur Pellerin. Elle se disait satisfaite du choix de Strasbourg qui est donc considérée comme à l’origine de la construction européenne grâce à son quartier européen. La candidature de Strasbourg a été soutenue par la France tout entière et la récompense va être attribuée en 2016 à Bruxelles.

Pourquoi le choix s’est-elle portée sur Strasbourg?

La capitale alsacienne est selon le communiqué de Fleur Pellerin admirable pour la qualité des actions de communication et de médiation qu’elle a développée afin de faire connaître la dimension et l’histoire européenne de la ville aux habitants et aux touristes. En effet, le label du Patrimoine européen consiste à distinguer les monuments, les lieux de mémoire, les sites naturels ou urbains qui sont témoins de l’histoire et de la culture de l’Europe. Le quartier européen de Strasbourg  n’est pas le seul à avoir été choisi pour recevoir le label en 2015. Il y a aussi d’autres, comme le Mundaneum de Belgique, le Palais impérial de Vienne et l’académie de musique Franz Liszt de Budapest. Depuis la création du label en 2007, 20 villes ont donc été récompensées jusqu’à maintenant.

Un jury composé d’expertes en patrimoine ont tranché sur les villes méritantes

Le label du Patrimoine est une initiative française, mais elle a été adoptée par l’Union Européenne en 2011. Voilà pourquoi le jury est composé d’experts européens qui sont spécialisés dans le domaine du patrimoine. La commission européenne a proposé 4 jurys, le Conseil européen en a également proposé 4, tout comme le Parlement européen. Le dernier membre du jury a été désigné par le Comité des régions. Ces 13 experts ont examiné la candidature de 11 pays et ont décidé d’attribuer 9 labels.