Mon quotidien à Strasbourg S'amuser

Toutafaitmoi.net, le site de rencontres pour « chieuses » et « gros lourds »

shutterstock_143685964

Un jeune Strasbourgeois de 28 ans a créé le site Toutafaitmoi.net afin de permettre à ceux qui veulent faire des rencontres de se mettre à nu dès le début et d’éviter les déceptions. Le site est actif depuis un an.

Cela fait un an que Léonard Class, un jeune Strasbourgeois étudiant à l’école de management de Strasbourg a lancé le site Toutafaitmoi.net et qu’il travaille sur son amélioration. Le site consiste à aider les célibataires à faire des rencontres, mais surtout à leur permettre de se dévoiler dès les premiers contacts. En effet, le jeune entrepreneur a fait la remarque que les gens ne sont pas totalement honnêtes sur les sites de rencontres classiques. Beaucoup omettent de parler de leurs petits défauts de peur de ne pas trouver l’âme sœur. Ainsi, sur le site du jeune Strasbourgeois de 28 ans, il faut mettre en avant 3 gros défauts dès l’inscription.

Plus de 3 145 membres en une année

Le site compte actuellement plus de 3 145 membres selon Rue89 Strasbourg même s’il fonctionne encore en mode béta. Il existe autant de membres masculins que de membres féminins. L’équipe qui travaille sur le projet est composée d’étudiants à l’école de management de Strasbourg qui veulent améliorer le site pour le rendre plus performant dans les années à venir. En addition aux rencontres en ligne, ils prévoient des rencontres à travers l’organisation de sorties et de jeux de drague. Plus tard, une application pour Smartphone devra aussi être lancée, mais le financement reste un point d’interrogation pour l’heure.

Un site payant ?

Les célibataires Strasbourgeois peuvent s’inscrire gratuitement sur Toutafaitmoi.net. En revanche, une offre « abonné » est proposée, laquelle est payante. Elle ne propose que des fonctionnalités limitées pour l’instant, mais l’équipe de Léonard Class travaille également sur son amélioration. Il est envisagé que pour 12€ les membres abonnés pourront bénéficier d’un temps de connexion qui leur sera uniquement destiné. Un système d’alerte dès qu’un utilisateur consulte un profil est aussi en cours d’étude. Précisons que le jeune homme a travaillé en CDD avant de tout quitter pour lancer son affaire. Il aurait dépensé près de 15 000 € pour concrétiser le projet.