Mon quotidien à Strasbourg

Que faut-il faire de plus pour pousser l’entreprenariat des femmes?

shutterstock_305644778

Cette semaine à Strasbourg, Françoise Hemmendinger, la déléguée régionale aux droits des femmes et à l’égalité a dressé le bilan du plan d’action régional pour l’entreprenariat des femmes. Davantage d’actions devront être entreprises  selon elle, car plusieurs femmes se heurtent toujours à des problèmes de discrimination dans le milieu professionnel.

Dans la région Alsace, les femmes représentent 30 % des créateurs d’entreprises selon les chiffres rapportés par l’Alsace.fr. Pourtant, ce taux ne convient pas encore à la délégation régionale des droits des femmes qui vient de dresser un bilan de son plan d’action de ces dernières années. Il semblerait que beaucoup de femmes se heurtent encore au fameux plafond de verre actuellement. Priorité doit donc être faite sur les actions qui pourront permettre aux femmes d’accéder à des postes à responsabilité, lesquelles leur permettront de contribuer efficacement à l’essor de la région.

Aider financièrement les femmes entrepreneurs

Le plan d’action régionale pour les femmes bénéficiait d’un budget de 64 500 € entre 2013 et 2015. L’argent provient en grande partie de l’État. Grâce à ce budget, des aides financières ont pu être apportées aux femmes qui décident de se lancer dans l’entreprenariat, mais qui ne bénéficient pas d’assez de fonds. Cette aide devra être renforcée dans les années à venir, notamment en faveur des femmes qui se heurtent au fameux plafond de verre : elles sont diplômées, mais ne peuvent pas avoir des postes à responsabilités et veulent créer leurs propres entreprises.

Promouvoir le réseautage

Dans un premier temps, la délégation régionale des droits des femmes va déterminer les quartiers prioritaires pour déployer les prochaines actions. Elle va ensuite mettre en place des réseaux d’accompagnement qui vont aider les créateurs dans les différentes phases de leur projet. Les femmes qui ont déjà réussi et qui ont franchi le cap de la création d’entreprise vont être sollicitées pour aider et conseiller celles qui débutent.